Certification HACCP : Hazard Analysis Critical Control Point

La sécurité alimentaire est devenue une priorité pour le secteur agroalimentaire, la restauration commerciale et les entreprises de distribution, face aux exigences croissantes des consommateurs et aux normes sanitaires renforcées. La méthode HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point), reconnue internationalement, vise à identifier, évaluer et maîtriser les risques alimentaires à toutes les étapes de la chaîne, offrant ainsi une approche proactive pour garantir la qualité des aliments.

Qu'est-ce que la certification HACCP ?

La certification HACCP est une initiative volontaire par laquelle une entreprise démontre avoir établi, documenté et appliqué un système HACCP en accord avec les principes d'identification, d'évaluation et de contrôle des dangers biologiques, chimiques et physiques à toutes les étapes, de la production à la consommation. Ce système proactif vise à garantir la sécurité des aliments.

Fondée sur les standards mondiaux de la Commission du Codex Alimentarius, cette certification alimentaire est octroyée par des entités indépendantes et accréditées. Elles attestent du respect, par l'entreprise, des exigences spécifiques à son domaine ainsi que des bonnes pratiques en matière de fabrication, production ou distribution. Ainsi, la certification HACCP devient un symbole de confiance et de qualité pour les clients, fournisseurs, distributeurs et autorités de santé, garantissant la maîtrise des risques alimentaires.

Quels sont les organismes qui proposent la certification HACCP ?

La certification HACCP est attribuée non par des autorités publiques, mais plutôt par des entités privées indépendantes et accréditées. Ces organismes ont la compétence d'évaluer si les systèmes HACCP déployés par les sociétés de l'industrie agroalimentaire, de la restauration commerciale, et de la distribution sont en accord avec les standards requis. Divers organismes offrent la certification HACCP, chacun suivant ses propres critères et processus d'audit. Voici quelques exemples notables :

eHACCP.org

eHACCP.org est une plateforme de formation et de certification HACCP en ligne, offrant des programmes accrédités par l'International HACCP Alliance. Les cours proposés sont interactifs et personnalisés pour s'adapter à divers secteurs, incluant la production, la transformation, la distribution, et la restauration. Les participants qui réussissent l'examen final reçoivent un certificat valide pour cinq ans. eHACCP.org fournit aussi du conseil et du support pour l'implémentation et la gestion du système HACCP.

Food and Drug Administration (FDA)

La FDA, agence de régulation des produits alimentaires et pharmaceutiques aux États-Unis, offre des directives et principes pour l'application du HACCP basées sur les standards du Codex Alimentarius international. Bien que non organisme de certification, la FDA reconnaît les certificats HACCP délivrés par des entités accréditées conformes à ses critères. Elle réalise aussi des inspections pour assurer le respect des principes HACCP au sein des entreprises régulées.

Michigan State University (MSU)

La MSU est une institution américaine offrant un programme de sécurité alimentaire en ligne, incluant une certification HACCP après un cours de 8 heures. Ce dernier aborde les principes et la mise en œuvre du HACCP, ainsi que les bonnes pratiques de fabrication. Le certificat, reconnu par l'International HACCP Alliance, est valable pour cinq ans. De plus, la MSU propose des formations et services de consultation pour l'adoption et le maintien du système HACCP.

Quelles sont les exigences spécifiques de la certification HACCP pour mon secteur d’activité ?

La certification HACCP est essentielle pour tous les acteurs de la chaîne alimentaire, de la production jusqu'à la consommation. Les exigences peuvent toutefois différer selon le secteur d'activité. Des guides de bonnes pratiques d'hygiène (GBPH) sont disponibles pour adapter les règles et recommandations à chaque domaine spécifique. Voici une vue d'ensemble des exigences par secteur :

Restauration commerciale et traditionnelle

Les restaurants commerciaux et traditionnels sont tenus de suivre les principes de base de l'hygiène alimentaire, incluant la gestion des températures, la séparation des aliments crus et cuits, la propreté des espaces et équipements, ainsi que la formation du personnel. Un plan de maîtrise sanitaire (PMS) avec un système HACCP, des procédures de contrôle, des enregistrements et des mesures correctives est également requis. La formation en hygiène alimentaire est indispensable pour au moins un responsable par établissement.

Restauration collective

Dans la restauration collective, comme les cantines scolaires, hôpitaux, et maisons de retraite, les principes sont similaires à ceux de la restauration traditionnelle mais exigent une attention particulière à la traçabilité, à l'étiquetage, à la gestion des allergènes, et à la vérification des fournisseurs. Un PMS, incluant un système HACCP et des mesures de contrôle, doit être mis en œuvre. La formation en hygiène alimentaire est obligatoire pour au moins un responsable par établissement.

Production, transformation et distribution de denrées alimentaires

Les entreprises opérant dans la production, transformation, et distribution de denrées alimentaires doivent appliquer les principes d'hygiène alimentaire et respecter des normes spécifiques selon la catégorie de produits (produits d'origine animale, laitiers, de la pêche, biologiques, etc.). La mise en place d'un PMS avec un système HACCP, des procédures de contrôle, et des actions correctives est essentielle. La formation en hygiène alimentaire est fortement recommandée pour le personnel.

Si vous avez besoin d’être accompagné ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter Yvea.

Quelles sont les étapes à suivre pour obtenir une certification HACCP ?

Obtenir la certification HACCP est une démarche structurée en plusieurs étapes clés, susceptibles de légères variations en fonction de l'entité de certification choisie. Voici un guide des étapes universelles nécessaires à l'acquisition de cette certification :

1. Demander un devis

Initier le processus par la prise de contact avec un organisme de certification reconnu, spécialisé dans la certification HACCP pour votre domaine d'activité spécifique. Ce premier pas implique de soumettre une demande détaillée fournissant des informations sur votre entreprise, votre produit, votre système HACCP, et vos exigences particulières.

En réponse, l'organisme de certification vous proposera un devis sur mesure, précisant les coûts, le calendrier et les modalités de la démarche de certification HACCP.

2. Préparer l'audit

Cette étape se concentre sur la préparation de l'audit de certification, qui sera mené par un auditeur externe et compétent. Il est essentiel de vérifier la conformité de votre système HACCP aux principes et normes de la certification HACCP. Assurez-vous de disposer de l'ensemble des documents et éléments de preuve nécessaires pour démontrer son efficacité.

Il est également crucial d'engager votre personnel dans le processus, par le biais de formations et de sensibilisations aux principes et objectifs de la méthode HACCP.

3. Réaliser l'audit

L'audit de certification se déroule en deux temps. La première phase vérifie la conformité de votre documentation HACCP, tandis que la deuxième évalue la mise en application effective du système HACCP sur le terrain.

Lors de cet audit, l'auditeur examine la pertinence, la cohérence et l'efficacité de votre système HACCP, en analysant les pratiques sur site, en interrogeant votre personnel, en vérifiant les dossiers, et en réalisant des prélèvements si nécessaires.

4. Corriger les écarts

Après l'audit, il peut être nécessaire de rectifier certains écarts identifiés par l'auditeur, classés par niveau de gravité. Ils peuvent se manifester sous forme de non-conformités majeures ou mineures, ou simplement des observations.

Il vous incombera de mettre en œuvre des actions correctives pour résoudre ces écarts et éviter leur récurrence, tout en apportant au contrôleur des preuves de ces changements, dans un délai adapté à la nature des écarts constatés.

5. Obtenir la certification

La cinquième et ultime étape pour compléter votre parcours HACCP est l'obtention de la certification, qui intervient après la satisfaction aux critères de l'audit et l'ajustement de toute non-conformité. À cette fin, l'entité certifiante vous décernera le certificat HACCP, preuve officielle que votre système HACCP adhère aux standards et réglementations en cours.

Ce certificat a une validité limitée, typiquement trois ans, pendant lesquels des audits de contrôle sont réalisés régulièrement pour assurer la continuité de la conformité de votre système HACCP.

Combien coute une certification HACCP ?

Le tarif d'obtention d'une certification HACCP fluctue en fonction de divers éléments clés comme la taille et la complexité de votre entreprise, le nombre d'établissements engagés dans le processus de certification, la catégorie des produits que vous produisez ou commercialisez, le degré de risque lié à votre secteur d'activité, ainsi que le choix du référentiel et de l'organisme certificateur. Étant donné que le coût de la certification HACCP n'est pas fixe, une estimation peut être réalisée en prenant en compte les aspects suivants :

Le coût de la formation

Une formation adéquate est essentielle pour acquérir les compétences et savoirs nécessaires à l'implémentation et la gestion d'un système HACCP efficace. Le prix de cette formation varie selon que celle-ci soit dispensée en ligne ou en présentiel, sa durée et son contenu, ainsi que selon le nombre de participants. En moyenne, une formation HACCP en ligne coûte environ 100 euros par personne, tandis qu'une session en présentiel se chiffre aux alentours de 500 euros par participant.

Le coût de l'audit

L'audit constitue une étape cruciale pour l'obtention de la certification HACCP puisqu'il permet de contrôler la conformité et l'efficacité de votre système. Le prix de l'audit est déterminé par le nombre de jours nécessaires à sa réalisation, le tarif journalier de l'auditeur, sans oublier les frais de déplacement et d'hébergement éventuels. En général, le coût d'un audit HACCP se situe autour de 1000 euros par jour, bien que ce montant puisse varier en fonction de la complexité de votre activité et du nombre de sites à auditer.

Le coût de la certification

Obtenir la certification représente l'aboutissement du processus, suite à un audit réussi et aux ajustements nécessaires effectués. Le coût associé à la certification dépend du référentiel et de l'organisme de certification sélectionnés, ainsi que de la période de validité du certificat. Le coût moyen annuel d'une certification HACCP est d'environ 500 euros, mais il peut fluctuer selon l'exigence et la renommée de l'organisme de certification.

Pour conclure, le budget total dédié à l'obtention d'une certification HACCP peut s'échelonner de 1500 à 5000 euros annuellement, en fonction des critères précédemment cités. Bien que représentant un investissement significatif, cela s'avère rentable pour assurer la qualité et la sécurité de vos produits, fidéliser votre clientèle, respecter les normes réglementaires et vous distinguer de la concurrence.

Combien de temps faut-il pour obtenir une certification HACCP ?

La durée nécessaire à l'obtention d'une certification HACCP varie selon plusieurs éléments clés, tels que la complexité de votre activité, le degré de développement de votre système HACCP, le choix de l'organisme de certification, et bien d'autres facteurs. Bien qu'il n'y ait pas de temps standard pour obtenir la certification HACCP, il est toutefois possible de fournir une estimation basée sur les phases principales ci-après :

1. La formation HACCP

Essentielle, la formation HACCP sert à acquérir les savoirs et compétences nécessaires pour instaurer et gérer un système HACCP performant. La durée de cette formation dépend de la méthode choisie (en ligne ou en présentiel), du niveau souhaité (niveau 1, 2 ou 3), ainsi que du domaine d'activité (production, transformation, distribution, restauration, etc.). En général, une formation HACCP en ligne dure environ 8 heures, tandis qu'en présentiel, elle s'étend sur 16 heures.

2. La préparation de l'audit

Étape cruciale, la préparation de l'audit garantit la conformité de votre système HACCP aux normes de certification et l'existence des documents nécessaires à l'attestation de son efficacité. La durée de cette préparation varie selon le niveau de préparation de votre entreprise, le nombre de sites à certifier, les types de produits fabriqués ou distribués, etc. En moyenne, cette phase prend 3 mois, mais peut fluctuer en fonction de la complexité de votre activité et de l'aide reçue pendant le processus.

3. La réalisation de l'audit

L'audit est l'étape finale vers l'obtention de la certification HACCP, où l'on examine la conformité et l'efficience de votre système HACCP in situ. Sa durée est déterminée par le temps nécessaire à sa réalisation, qui dépend de la taille et de la complexité de votre entreprise, du nombre de sites à certifier, des types de produits, etc. Un audit HACCP dure en moyenne 2 jours, mais ce temps peut varier en fonction des normes et de l'organisme de certification sélectionné.

Le temps requis pour obtenir une certification HACCP peut s'étendre de 4 mois à 1 an, en fonction des éléments précédemment évoqués. Acquérir cette certification est un processus exigeant temps, engagement et rigueur, mais il constitue un gage de qualité pour vos produits, renforce la confiance de vos clients, assure le respect des normes et des réglementations en vigueur et vous distingue de la concurrence.

Doit-on renouveler la certification HACCP ?

La certification HACCP, typiquement valide pour trois ans, requiert la réalisation d'audits périodiques pour assurer le maintien des standards de votre système HACCP. Afin d'éviter son expiration, il est essentiel de procéder au renouvellement de cette certification en suivant le processus initial. Ce renouvellement permet de confirmer la conformité permanente de votre système HACCP aux normes et réglementations actuelles, tout en prenant en considération les changements potentiels dans votre activité, vos produits ou vos processus.

Ce renouvellement offre l'opportunité de rester à jour avec les dernières innovations et meilleures pratiques dans le domaine de la sécurité alimentaire.

Bien qu'un renouvellement de la certification HACCP n'exige pas forcément une nouvelle formation HACCP (étant donné que la certification de formation est valide indéfiniment) il est conseillé d'inscrire le personnel de cuisine à un stage de recyclage tous les deux ans pour rafraîchir leurs compétences et se tenir au courant des mises à jour réglementaires.

La procédure classique

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

1

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

2

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

3

Voir également