Certification BAP : Garantie de qualité pour l'aquaculture

L'aquaculture est un processus d'élevage d'espèces aquatiques comme les poissons, les crustacés et les mollusques sous conditions contrôlées. Elle joue un rôle clé dans l'apport en protéines à l'échelle mondiale. Face aux préoccupations environnementales et sociales de cette industrie, la certification BAP (Best Aquaculture Practices) se présente comme une solution, établissant des critères stricts pour une aquaculture respectueuse. En optant pour des produits issus de fermes certifiées BAP, vous garantissez une alimentation saine et durable, tout en soutenant les pratiques éthiques au sein du secteur.

Qu'est-ce que la certification BAP ?

La certification BAP, acronyme pour Best Aquaculture Practices, est une initiative internationale visant à promouvoir des méthodes d’aquaculture durables. Cette certification alimentaire établit des critères de qualité pour l'élevage des espèces aquatiques, mettant l'accent sur la protection de l'environnement, la sécurité alimentaire et le bien-être des animaux.

Englobant toutes les étapes du processus de production, de l'élevage à la transformation finale, la certification BAP s'applique à diverses espèces telles que les poissons, crevettes et mollusques. Le système unique d'étoiles sur le label BAP indique le niveau d’engagement envers ces standards.

Basée sur quatre piliers fondamentaux (environnement, sécurité alimentaire, responsabilité sociale et bien-être animal) avec un fort accent sur la traçabilité, la certification BAP assure la conformité des produits aquatiques à des exigences rigoureuses dans ces domaines clés, vérifiée par des audits tiers.

Opter pour des produits issus de l'aquaculture certifiée BAP signifie choisir une alimentation santé, produite de manière durable et responsable. Cela contribue également au soutien des communautés locales dépendantes de l'aquaculture tout en aidant à la préservation des ressources naturelles et de la biodiversité.

Quels sont les organismes qui proposent la certification BAP ?

La certification BAP, reconnue mondialement, est soutenue par une variété d'organismes responsables de la définition des normes, de la conduite des audits, de la délivrance des certificats et de la promotion de la certification.

Découvrez ci-dessous les principaux acteurs offrant la certification BAP :

L'Alliance Mondiale pour l'Aquaculture (GAA)

Organisation non gouvernementale de premier plan, l'Alliance Mondiale pour l'Aquaculture (GAA) se consacre à la promotion d'une aquaculture responsable et durable. Pionnière, elle a mis sur pied le programme BAP en 2002, assurant sa gestion et son évolution au fil du temps.

La GAA collabore étroitement avec des scientifiques, des professionnels de l'industrie et des intervenants divers pour développer les normes BAP.

Le Conseil pour la Stewardship de l'Aquaculture (ASC)

Le Conseil pour la Stewardship de l'Aquaculture (ASC) incarne une structure indépendante dédiée à la transformation de l'aquaculture vers une pratique éco-responsable et socialement justifiable. Ayant établi ses propres normes pour certaines espèces, telles que le saumon, la truite et le tilapia, l'ASC œuvre en collaboration avec la GAA pour unifier les normes BAP et ASC, facilitant ainsi une certification commune pour les producteurs.

Les organismes de certification et d'audit

Cruciaux pour le processus de certification, les organismes de certification et d'audit évaluent l'adéquation des producteurs avec les normes BAP et ASC. Ces entités indépendantes et reconnues, telles que Bureau Veritas, SGS ou Control Union, mènent des audits approfondis, vérifient les documents et attribuent les certificats aux producteurs conformes.

Les partenaires de la certification BAP

Les partenaires de la certification BAP jouent un rôle essentiel en favorisant la reconnaissance et l'adoption de la certification. Ils incluent distributeurs, détaillants, restaurateurs, associations professionnelles et ONG, tous engagés à promouvoir les produits certifiés BAP et à sensibiliser à l'aquaculture durable. Parmi eux figurent des noms reconnus comme Costco, Walmart, Whole Foods, Sysco ou Seafood Watch.

Quelles sont les exigences spécifiques de la certification BAP pour mon secteur d’activité ?

La certification BAP est adaptée à divers secteurs de l’aquaculture, tels que les écloseries, les fermes, les usines de fabrication d’aliments et les usines de transformation. Pour chaque secteur, elle fixe des exigences précises dictées par les standards BAP, basés sur quatre piliers de responsabilité et un fondement de traçabilité. Ci-dessous détail des exigences par secteur :

Les écloseries

Les écloseries, qui voient le développement des animaux aquatiques dès l'œuf, doivent :

  • Respecter les réglementations à tous les niveaux.
  • Préserver la biodiversité, prévenant l'introduction d'espèces nuisibles ou de maladies.
  • Limiter leur impact environnemental en gérant les effluents, déchets et émissions.
  • Garantir la sécurité alimentaire par des ingrédients traçables et sans substances interdites.
  • Assurer le bien-être des animaux et éviter le stress et les blessures.
  • Veiller aux droits des travailleurs avec des conditions respectueuses.
  • Conserver un système de gestion documentée pour faciliter les audits.

Les fermes

Point de croissance des animaux jusqu'à leur récolte, les fermes doivent :

  • Suivre les lois et normes à tous les niveaux.
  • Protéger la biodiversité et l’environnement tout autour.
  • Minimiser l'impact environnemental via une gestion écologique.
  • Utiliser des aliments certifiés BAP, veillant à la sécurité et qualité alimentaire.
  • Assurer le bien-être animal, prévenant stress et douleurs.
  • Maintenir des conditions de travail équitables et sécurisées pour tous.
  • Gérer un système de documentation pour un suivi précis et des audits simplifiés.

Les usines d'aliments

Les producteurs d'aliments aquatiques sont concernés par :

  • Le respect des lois et protection de la biodiversité, choisissant des ingrédients durables.
  • La réduction de l'empreinte environnementale par une gestion rigoureuse des ressources.
  • La qualité et sécurité des aliments avec des pratiques de fabrication adéquates.
  • Le respect des droits des travailleurs, favorisant un environnement de travail sain.
  • La tenue d'un système de gestion documenté pour la traçabilité et l’audit.

Les usines de transformation

Les centres de transformation, packaging, et étiquetage des produits aquatiques doivent :

  • Se conformer aux réglementations et protéger l'environnement.
  • Minimiser leur impact écologique et utiliser des produits durables.
  • Garantir la qualité et sécurité des produits, suivant de strictes pratiques d'hygiène.
  • Veiller aux droits des travailleurs, assurant un lieu de travail sûr et juste.
  • Maintenir une documentation rigoureuse pour des audits efficaces.

Ces exigences spécifiques se complètent par des principes généraux comme l’engagement éthique, l’amélioration continue, la collaboration avec les parties prenantes et une communication transparente.

Guide dans l’obtention de la certification BAP ?

La certification BAP représente un processus rigoureux axé sur le respect des normes BAP et la réussite d'audits indépendants. Voici les étapes clés pour l'acquérir :

Préparation de la candidature

Initiez votre démarche en complétant le formulaire en ligne disponible sur le site de la GAA. Vous y préciserez le secteur d'activité, le type et le nombre d'espèces cultivées, ainsi que les informations concernant le lieu et la capacité de l'opération. Les coordonnées du responsable doivent également y figurer. Il est ensuite nécessaire de choisir un organisme de certification et d'audit accrédité par la GAA.

Conformité aux normes BAP

Pour cette seconde étape, il vous faut vous conformer aux normes BAP spécifiques à votre secteur. Cela implique de respecter à la fois les exigences spécifiques et générales liées aux quatre piliers de la responsabilité, en plaçant la traçabilité au cœur du processus. La mise en place d'un système de gestion documenté s'impose également pour consigner les données essentielles et faciliter le déroulement des audits. Les normes BAP peuvent être consultées sur le site de la GAA ou avec l'aide d'un consultant agréé.

Réalisation des audits

La troisième étape consiste à se soumettre aux audits conduits par l'organisme de certification et d'audit sélectionné. Ces derniers, effectués sur site par des auditeurs compétents et indépendants, ont pour objectif de confirmer la conformité aux normes BAP en examinant les documents, les preuves, et par l'observation des pratiques et installations. Ces audits, pouvant être annoncés ou inopinés, nécessitent une réactualisation périodique.

Acquisition du certificat

La dernière étape conduit à l'obtention du certificat BAP, suite à la réussite des audits. Délivré par l'organisme de certification et d'audit, ce certificat, valide pour une période spécifique, détaille le nom et l'adresse du producteur, son secteur d'activité, ainsi que le type et le nombre d'espèces cultivées. Il mentionne également le nombre d'étoiles BAP attribuées.

Ce certificat autorise l'utilisation du label BAP sur les produits et les emballages, favorisant ainsi leur commercialisation auprès des distributeurs et des consommateurs en quête de produits aquacoles responsables.

Combien coute une certification BAP ?

Obtenir une certification BAP représente un investissement dont le montant dépend plusieurs facteurs : le domaine d'activité, la taille de l'entreprise, le niveau de certification BAP désiré et l'organisme de certification retenu. Voici les principaux coûts à envisager :

Les coûts de mise en conformité

Pour respecter les normes BAP, préparez-vous à investir dans l'achat d'équipements, la formation des employés, la rénovation des infrastructures, la diminution de l'impact écologique, et l'amélioration de la qualité et sécurité des produits. Il est possible de réduire ces dépenses en profitant des programmes d'amélioration continue de la GAA ou grâce au support de consultants certifiés.

Les coûts de certification

Il s'agit des frais que l'organisme de certification prélève pour effectuer les audits et émettre les certificats. Ces coûts oscillent en fonction de l'organisme choisi, du nombre et de la durée des audits, ainsi que du niveau de certification souhaité. Pour obtenir des informations précises sur ces coûts, consultez le site de la GAA ou celui de votre organisme de certification.

Les coûts de promotion

Les dépenses liées à la promotion de vos produits certifiés BAP englobent l'acquisition du label BAP, la création de matériel promotionnel et la participation à des événements. Toutefois, ces coûts peuvent être compensés par une meilleure accessibilité à des marchés plus lucratifs, la fidélisation des clients, et une distinction marquée face aux concurrents.

La certification BAP est un investissement qui, tout en représentant un coût initial, peut générer des bénéfices significatifs en valorisant les produits aquacoles, en renforçant la confiance des consommateurs, en diminuant les risques de non-conformité et en améliorant la performance globale de votre entreprise.

Combien de temps faut-il pour obtenir une certification BAP ?

Obtenir une certification BAP est une démarche qui varie en durée en fonction de plusieurs facteurs, tels que le domaine d'activité, la taille de l'entreprise, le nombre d'étoiles BAP visées, ainsi que le choix de l'organisme de certification et d'audit. Les étapes comprennent :

Le délai de préparation

La phase de préparation est cruciale et consiste à se mettre en conformité avec les standards BAP. Cette période varie selon l'état initial de conformité de l'entreprise, les améliorations nécessaires, et les ressources à disposition. Elle peut s’étendre de quelques semaines à plus d'un an. Pour optimiser ce processus, il est recommandé de consulter les normes BAP sur le site de la GAA ou de faire appel à un consultant spécialisé.

Le délai de certification

Cette étape implique le passage des audits et l'obtention du certificat. La durée dépend de la disponibilité des organismes de certification et d'audit, de la complexité des opérations à certifier, ainsi que de la quantité et de la longueur des audits nécessaires. La période d'attente peut aller de quelques jours à plusieurs semaines, voire dépasser le mois. Pour faciliter cette étape, il est sage de prendre contact rapidement avec l'organisme de certification et d'audit en remplissant le formulaire disponible sur le site de la GAA.

Malgré le temps requis, le processus de certification BAP est avantageux, offrant une valorisation des produits aquacoles, un renforcement de la confiance de la clientèle, une réduction des risques de non-conformité, ainsi qu'une amélioration de la performance économique, sociale, et environnementale

Comment renouveler votre certification BAP ?

La certification BAP nécessite un renouvellement périodique pour rester valide. Ce renouvellement exige le respect des normes BAP et la réussite de nouveaux audits indépendants. Voici ce que vous devez savoir sur le renouvellement de votre certification BAP :

Durée de validité de la certification

La validité de la certification BAP varie selon votre secteur d'activité et le nombre d'étoiles BAP obtenues, étant généralement fixée à un an. Toutefois, cette durée peut varier. La date d'expiration est clairement indiquée sur le certificat ainsi que sur le site de la Global Aquaculture Alliance (GAA).

Fréquence des audits

Les audits nécessaires au renouvellement sont effectués sur site par des auditeurs qualifiés et indépendants, qui examinent les documents, les preuves et inspectent les pratiques et installations pour s'assurer de la conformité aux normes BAP. La fréquence des audits dépend de plusieurs facteurs, mais se fait généralement une fois par an, bien qu'elle puisse varier.

Conditions de renouvellement

Pour renouveler votre certification BAP, suivez ces étapes :

  • Remplissez un nouveau formulaire de candidature en ligne sur le site de la GAA, en fournissant les informations requises, comme lors de votre première demande.
  • Assurez-vous de respecter les dernières normes BAP en vigueur, qui peuvent avoir évolué depuis votre première certification.
  • Obtenez un résultat positif aux audits, en respectant les exigences des quatre piliers de la responsabilité, avec la traçabilité comme base.
  • Couvrez les frais de certification, qui varient en fonction de plusieurs critères, tels que l'organisme de certification, le nombre et la durée des audits, ainsi que le nombre d'étoiles BAP obtenues.

Le renouvellement de la certification BAP est un engagement continu qui en vaut la peine, car il garantit le maintien de la qualité et de la responsabilité des produits aquacoles, renforce la confiance des clients, assure la conformité avec les réglementations, et améliore la performance sur les plans économique, social et environnemental.

La procédure classique

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

1

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

2

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

3

Voir également