Certification ISO 45001 : Normes de santé et sécurité professionnelles

La certification ISO 45001, succédant à l'OHSAS 18001, offre un cadre solide pour un système de gestion. Découvrez ses critères, avantages et reconnaissance internationale, soulignant ainsi son importance pour votre organisation.

Qu’est-ce que la certification ISO 45001 ?

La certification ISO 45001 définit un cadre international pour les systèmes de gestion de la santé et de la sécurité au travail (SST). Elle a pour objectif d'aider les entreprises à repérer et à neutraliser les dangers pour la santé et la sécurité des employés et des visiteurs, minimiser les risques d'accidents et de maladies professionnelles, et se conformer aux lois en place.

Basée sur la méthode Plan-Do-Check-Act, cette norme propose une approche systématique de la gestion des risques et de l'optimisation des performances en SST. Elle souligne l'importance de l'engagement des dirigeants, l'implication des employés, l'identification et l'évaluation des risques, le respect des exigences légales, la gestion des urgences, l'analyse des incidents et l'amélioration continue.

Adaptable à toute entreprise, quelle que soit sa taille ou son secteur, la certification ISO 45001 est compatible avec d'autres normes de gestion ISO, tels que celles concernant la qualité, l'environnement ou l'énergie. Elle remplace la norme OHSAS 18001, qui, contrairement à l'ISO 45001, n'était pas une norme ISO et offrait des directives moins cohérentes.

Pour obtenir cette certification de conformité, les entreprises doivent développer un système de gestion de la SST qui réponde aux critères de la norme, puis le faire valider par un organisme de certification accrédité. Avoir la certification ISO 45001 confirme l'application réussie de ces standards et l'existence d'un système de gestion de la SST efficace au sein de l'organisation.

Quand devriez-vous envisager la certification ISO 45001 ?

La certification ISO 45001 offre une excellente occasion aux organisations désireuses d'améliorer leur performance en santé et sécurité au travail. Voici quelques situations où elle devient pertinente :

  • Lorsque réduire les risques d'accidents et de maladies professionnelles est prioritaire pour éviter les impacts humains, financiers et juridiques considérables.
  • Si vous souhaitez prouver votre engagement en faveur de la santé et de la sécurité de vos employés et parties prenantes, améliorant ainsi votre image de marque, réputation et compétitivité.
  • Lorsque vous avez pour objectif de vous aligner avec les législations et régulations, évitant les sanctions ou actions légales dans les pays où vous opérez.
  • Si l'intégration de la santé et de la sécurité au cœur de votre stratégie d'entreprise et de vos opérations, via une démarche proactive et collaborative, vous importe.
  • Lorsque l'harmonisation de vos pratiques en matière de santé et sécurité avec les standards internationaux pour faciliter le commerce international est souhaitée.
  • Si obtenir un avantage concurrentiel en vous distinguant des organisations non certifiées ISO 45001 est un de vos objectifs.


Opter pour la certification ISO 45001 est donc une décision sage pour toute organisation cherchant à améliorer son système de gestion de la santé et de la sécurité au travail tout en bénéficiant d'avantages concrets.

Quelles sont les différences entre la certification 45001, la certification ISO 18001 et la certification ILO-OSH 2001 ?

Lorsqu’on parle de normes concernant la santé et la sécurité au travail, la certification ISO 45001 est souvent la plus mentionnée. Cependant, elle n'est pas la seule norme dans ce domaine. D'autres importants standards, comme la certification OHSAS 18001 et la certification ILO-OSH 2001, partagent des points communs tout en présentant des différences significatives. Voici un décryptage des principales distinctions entre ces normes :

  • La certification OHSAS 18001, établie au Royaume-Uni en 1999 et révisée en 2007, définit les critères d’un système de gestion de la santé et de la sécurité au travail. Toutefois, cette norme n’est pas reconnue par l’ISO et n’a pas été adoptée dans tous les pays. En 2018, elle a été supplantée par la certification ISO 45001. Les entités certifiées selon la norme OHSAS 18001 avaient jusqu’à 2021 pour effectuer la transition vers la nouvelle certification.
  • La certification ILO-OSH 2001, publiée par l’Organisation Internationale du Travail (OIT) en 2001, offre des directives pour l’implémentation d’un système de gestion de la santé et de la sécurité professionnelles. Cependant, contrairement à l'ISO 45001, elle ne constitue pas une norme certifiable et ne prescrit pas d’exigences spécifiques. Elle est tout de même conciliable avec la norme ISO 45001, qui s’appuie sur les conventions et normes de travail international de l’OIT.
  • Publiée par l’Organisation Internationale de Normalisation (ISO) en 2018, la certification ISO 45001 énonce clairement les exigences pour un système de gestion de la santé et de la sécurité au travail, s'appuyant sur la méthode Plan-Do-Check-Act. Cette norme intègre la santé et la sécurité au coeur de la stratégie globale de l’organisation, engageant la direction et les travailleurs dans une gestion proactive des risques. Elle est en outre compatible avec d’autres normes de gestion de l’ISO, couvrant la qualité, l'environnement et l’énergie.


En synthèse, la certification ISO 45001 se distingue comme étant la norme la plus actuelle, la plus complète et la plus largement reconnue pour la gestion de la santé et de la sécurité au travail. Elle marque une progression notable par rapport aux normes OHSAS 18001 et ILO-OSH 2001, qui demeurent des références précieuses pour les organisations désirant optimiser leur performance dans ces domaines.

Quels sont les critères pour obtenir une certification ISO 45001 ?

Pour décrocher une certification ISO 45001, les structures doivent s’aligner sur les critères suivants :

Mettre en place un système de management de la SST conforme à la norme

Ce système doit s'articuler autour de la stratégie Plan-Do-Check-Act, incluant :

  • Une politique SST définissant les objectifs et engagements de l'organisation en santé et sécurité au travail.
  • Une planification identifiant les dangers et les risques SST, ainsi que les actions et ressources pour les gérer.
  • Une mise en œuvre assurant la réalisation des actions prévues, la formation et la sensibilisation du personnel, la communication interne et externe, ainsi que la documentation et le contrôle opérationnel.
  • Une évaluation qui mesure les performances SST, effectue des audits internes et des revues de direction, et gère les non-conformités et les actions correctives.
  • Une amélioration ciblant les possibilités d’amélioration continue et la mise en place des changements nécessaires pour atteindre les objectifs SST.


Faire auditer le système de management de la SST par un organisme de certification accrédité

L'organisme évaluateur doit être reconnu par un organisme d’accréditation certifiant son impartialité et sa compétence. L'audit se décompose en deux étapes :

  • Une analyse documentaire pour vérifier l'adéquation du système de management SST avec les normes ISO 45001, en soulignant les forces et faiblesses.
  • Une inspection sur place pour évaluer l'application concrète du système de management SST et relever les écarts et recommandations.


Une fois l'audit réussi, l'organisme certificatif octroie un certificat ISO 45001, valable trois ans et soumis à des contrôles annuels.

Quels sont les avantages de la certification ISO 45001 pour les entreprises ?

La certification ISO 45001 offre un éventail d'avantages aux entreprises cherchant à améliorer leurs résultats en matière de santé et de sécurité sur le lieu de travail. Découvrons ensemble ces bénéfices :

Protéger la santé et la sécurité des travailleurs et des parties intéressées

La certification ISO 45001 joue un rôle crucial en diminuant les risques d'accidents et de maladies professionnelles. Elle protège ainsi la santé et la sécurité non seulement des employés mais aussi des parties prenantes - y compris les clients, les fournisseurs ou encore les sous-traitants. Cet effort contribue significativement à la conservation du capital humain de l'entreprise, réduit les frais associés aux congés maladie, aux traitements médicaux ou aux compensations financières, tout en évitant des conséquences juridiques ou pénalités en cas de non-respect des obligations légales.

Renforcer la réputation et la compétitivité de l'entreprise

Obtenir la certification ISO 45001 témoigne d'un engagement ferme envers la santé et la sécurité au travail, ce qui renforce à son tour la réputation et la compétitivité de l'entreprise. Cela permet d'améliorer les relations avec les parties prenantes, de fidéliser la clientèle, de s'ouvrir à de nouveaux marchés, de motiver et de conserver les employés, tout en se distinguant des concurrents.

Intégrer la santé et la sécurité au travail dans la stratégie globale de l'entreprise

Faire de la santé et de la sécurité une partie intégrante de la stratégie globale d'une entreprise grâce à la certification ISO 45001 cultive une culture de prévention et d'amélioration constante. Cette intégration encourage l'engagement actif tant de la direction que des employés dans la gestion des risques, l'optimisation des procédures opérationnelles, l'innovation, l'adaptation au changement, et assure l'alignement avec d'autres normes de gestion ISO, telles que celles relatives à la qualité, à l'environnement ou à l'énergie.

Quels pays reconnaissent la certification ISO 45001 ?

La certification ISO 45001 est reconnue mondialement, appuyée sur les conventions de l'Organisation internationale du travail (OIT) ratifiées par plus de 180 pays. Elle s'accorde aussi avec les lois locales et régionales sur la sécurité et la santé au travail, incluant le règlement européen 2016/425. Voici une liste des nations qui acceptent cette certification :

Les pays membres de l'Union européenne

Dans l'Union européenne (UE), la certification ISO 45001 est vue comme un gage de respect des normes du règlement 2016/425 sur les équipements de protection individuelle (EPI). Ce règlement assure la protection de la santé et de la sécurité pour les utilisateurs d'EPI et facilite l'harmonisation des standards et des procédures d'évaluation de la conformité. Ainsi, posséder la certification ISO 45001 peut aider les organisations à entrer plus facilement sur le marché européen.

Les pays membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est

Les membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) voient la certification ISO 45001 comme un moyen de renforcer l'intégration et la coopération économiques. La Déclaration de Vientiane de 2015 met l'accent sur l'adoption des normes de l'OIT et encourage la certification ISO 45001 pour augmenter la compétitivité et la durabilité des entreprises de l'ASEAN.

Les pays membres du Marché commun du Sud

Le Marché commun du Sud (MERCOSUR) considère la certification ISO 45001 comme essentielle pour améliorer le bien-être des travailleurs. La Déclaration de Montevideo de 2018 souligne l'importance du dialogue social, la prévention des dangers, la formation, et encourage vivement la certification ISO 45001 pour promouvoir l'intégration et la coopération dans le bloc.

Qui peut délivrer une certification ISO 45001 ?

Les certifications ISO 45001 sont octroyées par des organismes de certification autonomes. Ces organismes doivent être accrédités par des entités d'accréditation officielles. Il est crucial que ces organismes de certification soient en conformité avec les standards internationaux et principes d'évaluation de conformité, spécifiquement l'ISO/CEI 17021-10. Ce processus inclut une surveillance rigoureuse de la qualité des audits effectués ainsi que des certifications délivrées.

Il est important de noter qu'il existe une multitude d'organismes de certification aptes à délivrer la certification ISO 45001. Cependant, tous ne se valent pas en termes de compétence, de fiabilité et de reconnaissance internationale. Pour choisir un organisme de certification approprié, il est essentiel de s'assurer qu'il possède l'expérience requise pour évaluer efficacement votre système de gestion de la santé et de la sécurité au travail, et qu'il jouit d'une excellente réputation. Voici les éléments à considérer lors de votre choix :

  • L'accréditation par une entité reconnue, garantissant que l'organisme de certification répond aux critères de la norme ISO/CEI 17021-10 et est qualifié pour auditer selon la norme ISO 45001.
  • La spécificité de l'accréditation, indiquant les domaines d'activité et les compétences techniques pour lesquelles l'organisme est autorisé à octroyer la certification ISO 45001.
  • La portée géographique de certification, définissant les pays ou régions où l'organisme peut conduire des audits et octroyer la certification ISO 45001.
  • La réputation et la notoriété de l'organisme, reflétant la satisfaction et la confiance des clients et des parties prenantes.
  • Le coût et les délais de certification, qui varient selon la taille, la complexité et la localisation de l'organisation à auditer, ainsi que les tarifs pratiqués et la disponibilité de l'organisme de certification.


Obtenir une certification ISO 45001 nécessite de faire appel à des organismes de certification accrédités. Le choix de ces organismes doit être mûrement réfléchi, en prenant en compte leur compétence, leur fiabilité et leur reconnaissance sur le marché.

La procédure classique

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

1

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

2

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

3

Voir également