Marquage CE : Certifié Conformité Européenne

Découvrez comment cette certification peut être un avantage stratégique pour vous différencier, gagner la confiance de vos clients et stimuler votre activité. Découvrez son importance, ses avantages et la procédure d'obtention pour dynamiser votre activité.

Qu'est-ce que le marquage CE (Conformité Européenne) ?

Le marquage CE est identifiable par deux lettres distinctes, C et E, indiquant qu'un produit respecte les normes de l’Union européenne (UE) concernant la sécurité, la santé et la protection de l’environnement. Il est important de souligner que le marquage CE ne représente pas une garantie de qualité, ni ne précise l'origine géographique du produit. Il s'agit plutôt d'un engagement du fabricant attestant que son produit est conforme aux réglementations.

Ce marquage est indispensable pour les produits soumis à une ou plusieurs directives ou régulations européennes qui l'imposent. Plus de 20 cadres législatifs de l’UE demandent l'apposition du marquage CE, englobant divers secteurs tels que les appareils à gaz, les dispositifs médicaux, les équipements de protection individuelle, les explosifs pour usage civil, et les jouets, pour n'en nommer que quelques-uns. La liste exhaustive des législations requérant ce marquage peut être consultée sur le site EUR-Lex.

Le marquage CE facilite la commercialisation et la circulation libre des produits au sein de l'espace économique européen, qui inclut les 27 pays de l’UE mais aussi l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège. Ce marquage est également reconnu dans des pays tiers tels que la Suisse, la Turquie, et l'Irlande du Nord. Toutefois, il est à noter que pour l’île de Grande-Bretagne, ce sera le marquage UKCA qui remplacera les exigences du marquage CE à compter du 1ᵉʳ janvier 2025.

Quand devriez-vous envisager le marquage CE sur vos produits ?

Le marquage CE est une obligation, pas une option, pour tous les produits relevant d'au moins une directive ou un règlement européen qui le requiert. Avant de planifier la commercialisation de votre produit en Europe, assurez-vous qu'il doit être marqué CE. Ignorer cette obligation expose votre entreprise à des sanctions pénales et administratives, sans oublier les risques de poursuites civiles de la part des consommateurs ou des concurrents. Pour déterminer si votre produit doit arborer le marquage CE, sachez qu'il n'existe pas de liste exhaustive.  

Cependant, vous pouvez consulter les directives européennes ou la législation nationale qui les met en application. Ces documents définissent les types de produits concernés et, le cas échéant, ceux qui ne le sont pas, car ils relèvent de directives ou de règlements spécifiques. La liste des normes de l'UE nécessitant le marquage CE est accessible sur le site EUR-Lex. En cas d'incertitude quant à l'obligation de marquage CE pour votre produit, faites appel à un organisme notifié.  

Il s'agit d'un organisme indépendant désigné par les autorités nationales pour évaluer si un produit répond aux normes européennes. Vous pouvez également contacter la Direction générale des entreprises (DGE) ou un représentant commercial de votre pays pour des conseils précis et des orientations vers des ressources utiles pour votre démarche.

Quels sont les avantages de la mise en place du marquage CE sur vos produits ?

Le marquage CE représente bien plus qu'une simple certification de conformité, il constitue un véritable atout pour votre entreprise. Lorsque vous affichez ce marquage sur vos produits, vous ouvrez la porte à une multitude d'avantages, que nous allons explorer ensemble ci-dessous.

Un accès facilité au marché européen

Grâce au marquage CE, il devient plus simple de commercialiser vos produits au sein de l'Espace Économique Européen, qui regroupe les 27 États membres de l'Union Européenne, ainsi que l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège. Cela vous épargne la nécessité d'obtenir différentes autorisations ou certifications pour chaque pays, vous permettant ainsi d'économiser temps et argent. De plus, le marquage CE favorise l'exportation de vos produits vers d'autres marchés, tels que la Suisse, la Turquie ou l'Irlande du Nord.

Une garantie de sécurité et de qualité pour les consommateurs

Apposer le marquage CE sur vos produits signifie qu'ils respectent les normes essentielles de l'UE en termes de sécurité, santé et protection de l'environnement. Cela rassure vos clients, leur offrant la possibilité d'acheter en toute confiance. Vous minimisez également les risques associés aux rappels de produits ou aux plaintes, protégeant ainsi votre réputation et vos revenus.

Un outil de différenciation et de compétitivité

Le marquage CE différencie vos produits sur le marché, attestant de votre engagement à respecter les normes parmi les plus exigeantes à l'échelle mondiale. Cela vous permet non seulement de vous distinguer de vos concurrents, mais aussi de consolider votre image de marque. Enfin, cela vous donne l'opportunité de capter l'attention de plus de 500 millions de consommateurs potentiels sur le marché unique européen.

Pourquoi le marquage CE est-il considéré comme un outil stratégique pour les organisations ?

Le marquage CE transcende la simple conformité de produit pour devenir un catalyseur stratégique pour les organisations. Il représente une démarche d'amélioration continue, cruciale pour augmenter la performance et la compétitivité. Examinons les avantages clés du marquage CE pour les organisations :

  • Amélioration de la gestion des risques : En adhérant aux normes européennes, les organisations minimisent les risques liés à la non-conformité, évitent les litiges, les sanctions, et protègent leur image de marque. Ceci leur permet également d'anticiper les changements réglementaires et les demandes du marché.
  • Optimisation des processus : L'adoption d'une procédure d'évaluation de la conformité aide les organisations à simplifier leurs processus de conception, de production, de contrôle qualité et de distribution. Cela se traduit par une amélioration de l'efficacité, de la qualité et de la productivité.
  • Valorisation des ressources immatérielles : Le marquage CE permet aux organisations de mettre en valeur leurs actifs immatériels tels que le savoir-faire, l'innovation, la propriété intellectuelle et la marque. Cela contribue aussi à la protection de ces actifs et au renforcement de la confiance envers leur marque.
  • Stimuler l'innovation : Se conformer aux standards européens encourage les organisations à augmenter leur capacité d'innovation. Elles peuvent adopter les meilleures pratiques, tirer parti des avancées technologiques et développer de nouveaux produits ou services.


Le marquage CE est indispensable aux organisations cherchant à se distinguer, se développer et s'ajuster à un paysage concurrentiel et réglementaire qui évolue sans cesse.

Quelles sont les étapes clés pour obtenir le marquage CE ?

Pour que votre produit puisse arborer le marquage CE, il est indispensable de respecter une série d'étapes, dictée par la législation spécifique à votre produit. Voici les quatre étapes incontournables :

1. Identifier la ou les directives pertinentes pour votre produit

La première étape consiste à déterminer si une ou plusieurs directives ou règlements européens, exigeant le marquage CE, s'appliquent à votre produit. Pour cela, consultez la liste exhaustive sur le site EUR-Lex. Veillez également à vérifier les domaines d'application et les exceptions de chaque texte législatif pour confirmer l'éligibilité de votre produit.

2. Déterminer les exigences essentielles applicable à votre produit

Il est crucial d'identifier les normes fondamentales de sécurité, sanitaire et de protection de l'environnement spécifiques à votre produit. Ces normes sont précisées dans les annexes des directives ou des règlements en question. Référez-vous aussi aux normes harmonisées, établies par les organismes de normalisation européens et publiées au Journal officiel de l'UE. Ces normes, disponibles sur le site du Comité européen de normalisation, vous permettent de bénéficier d'une présomption de conformité.

3. Évaluer la conformité de votre produit

La conformité de votre produit doit être évaluée conformément aux exigences, en suivant les procédures définies par la législation applicable. Vous avez le choix entre plusieurs modules d'évaluation, allant de l'auto-évaluation jusqu'à la collaboration avec un organisme notifié. Ces organismes, listés dans la base de données NANDO, sont autorisés par les instances nationales à évaluer la conformité des produits. Si leur intervention est requise, le numéro d'identification de l'organisme notifié doit être clairement affiché à côté du marquage CE sur le produit.

4. Apposer le marquage CE et rédiger la documentation technique

Après évaluation de la conformité, vous êtes autorisé à apposer le marquage CE sur le produit ou son emballage, en suivant les normes de taille, visibilité et durabilité. Il est également impératif de préparer la documentation technique attestant la conformité de votre produit. Cette documentation inclut la déclaration de conformité UE, un document officiel attestant la conformité aux normes applicables, signé par le fabricant ou son représentant. La conservation de cette documentation est requise pour une période définie par la législation, souvent 10 ans suite à la commercialisation.

Qui peut délivrer le marquage CE ?

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le marquage CE ou certification CE n'est pas attribué par une entité européenne spécifique. Il revient en réalité au fabricant, ou à un représentant autorisé au sein de l'Union européenne, d'apposer le marquage CE sur le produit. Ce faisant, le fabricant atteste sa conformité aux normes requises. Il est de sa responsabilité de conduire ou de faire mener les tests et analyses nécessaires pour vérifier que le produit répond bien aux critères essentiels stipulés dans les réglementations et directives en vigueur.

Pourtant, pour certains articles jugés à haut risque, tels que les dispositifs médicaux, les équipements de protection personnelle ou encore les appareils fonctionnant au gaz, l'intervention d'un organisme notifié est requise. Ces organismes, désignés par les autorités nationales, ont pour mission d'examiner la conformité des produits aux normes européennes.

Ils réalisent des essais, inspections, audits ou certifications, suivant ce que dicte la législation. Lorsqu'un produit est jugé conforme, l'organisme notifié fournit un certificat de conformité. Ce document autorise le fabricant à apposer le marquage CE sur son produit, à côté du numéro d'identification de cet organisme.

Pour trouver un organisme notifié adapté à votre produit, la base de données NANDO est à votre disposition. Elle réunit l'ensemble des organismes notifiés de l'Union européenne. La recherche y est facilitée par plusieurs filtres : pays, législation ou type de produit. Il est également possible de consulter la liste des organismes notifiés par pays directement sur le site de la Commission européenne.

La procédure classique

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

1

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

2

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

3