Certification Cybersécurité : Pour une protection numérique fiable

La cybersécurité est essentielle pour les entreprises utilisant des systèmes informatiques. Face aux menaces des cyberattaques, renforcer la sécurité numérique devient crucial. Les certifications en cybersécurité attestent de l'expertise des professionnels et assurent la protection de vos systèmes d’information.

Qu’est-ce qu'une certification en Cybersécurité ?

Une certification en cybersécurité est un document officiel prouvant que son détenteur a acquis les connaissances et compétences essentielles pour protéger les systèmes d'information de son entreprise. De nombreux organismes offrent des certifications en cybersécurité, chacun imposant ses propres critères, domaines d'application et avantages. Ces certifications de conformité sont souvent alignées sur des standards internationaux tels que ceux de l'ISO ou de l'ISACA, établissant les meilleures pratiques et fondements en cybersécurité.

Pour décrocher une certification en cybersécurité, il est en général requis de réussir un examen, pouvant être théorique, pratique, ou une combinaison des deux. Cet examen mesure la maîtrise du candidat dans divers domaines, dont la gestion des risques, la gouvernance, la conformité, les architectures système, les technologies, la gestion des opérations et des incidents, les audits et plus encore. Certains certificats exigent également une expérience professionnelle spécifique en cybersécurité ou la participation à une formation dédiée.

Les certifications en cybersécurité ont une validité temporaire, la durée dépendant de l'organisme émetteur. Pour conserver sa certification, le titulaire doit adhérer à un code de déontologie, participer à des formations continues et passer régulièrement des examens de renouvellement.

Quelles sont les différents types de certifications en Cybersécurité ?

La cybersécurité est un domaine qui exige des compétences et des connaissances spécialisées. Il existe une variété de certifications reconnues mondialement, chacune ciblant des compétences spécifiques et des niveaux d'expertise distincts. Voici quatre certifications parmi les plus estimées dans le secteur :

La certification CEH (Certified Ethical Hacker)

Proposée par l'EC-Council, la certification CEH reconnaît l'aptitude à adopter la perspective d'un hacker malintentionné, en employant ses outils et techniques pour évaluer la sécurité des systèmes d'information. C'est une certification idéale pour ceux qui débutent dans le domaine du test d'intrusion, souhaitant acquérir une compréhension fondamentale de la cybersécurité. Elle englobe 20 modules qui traitent de sujets variés, de l'identification à l'analyse des malwares.

La certification OSCP (Offensive Security Certified Professional)

L'OSCP, offerte par Offensive Security, certifie que le titulaire maîtrise les techniques requises pour conduire des tests d'intrusion efficaces. Plus technique et avancée que la certification CEH, l'OSCP exige des compétences pratiques démontrées par la réussite d'attaques contre des machines virtuelles dans un environnement contrôlé. Cette certification s'appuie sur l'exploitation des outils et méthodologies de la distribution Linux Kali, fournissant une évaluation approfondie de la sécurité des systèmes.

La certification CISM (Certified Information Security Manager)

Délivrée par l'ISACA, la certification CISM valide l'expertise dans la gestion stratégique et opérationnelle de la sécurité des informations. Elle est destinée aux cadres et managers chargés de la conception, de l'implémentation, et de la supervision des stratégies de sécurité au sein de leur organisation. Une certification s'appuie sur des standards internationaux comme ceux de l'ISO ou de l'ISACA, qui dictent les meilleures pratiques en matière de sécurité de l'information.

La certification CISSP (Certified Information Systems Security Professional)

Considérée comme l'une des certifications les plus prestigieuses en sécurité de l'information, la CISSP est attribuée par l'ISC2. Elle confirme la capacité à concevoir, mettre en œuvre et gérer une stratégie de sécurité exhaustive au sein d'une organisation. Visant les professionnels aguerris en sécurité de l'information, la CISSP aborde huit domaines clés, de la gestion des risques à la sécurisation des logiciels.

Quels sont les critères pour obtenir une certification en Cybersécurité ?

Si vous visez une certification en cybersécurité, sachez que les exigences varient en fonction de la certification choisie, de l'organisme émetteur et du niveau d'expertise requis. Toutefois, plusieurs critères communs sont souvent demandés :

  • Expérience professionnelle spécifique : La majorité des certifications en cybersécurité nécessitent une expérience de travail substantielle dans le secteur de la sécurité informatique. Par exemple, pour la certification CISSP, il est requis au minimum cinq ans d'expérience dans deux des huit domaines de la sécurité couverts par le programme. Cette expérience doit être validée par un tiers, comme un employeur ou un collègue.
  • Réussite à un examen : Passer et réussir un examen spécifique est une étape clé. Cet examen teste vos connaissances et compétences dans les domaines concernés par la certification. Le format de l'examen peut varier (questions à choix multiples, simulations, etc.), et il peut être effectué en ligne ou dans un centre agréé. Un score minimum est souvent requis pour réussir. Par exemple, pour la certification CEH, il faut répondre correctement à 125 questions en quatre heures, atteignant au moins 70% de bonnes réponses.
  • Formation dédiée : Certaines certifications imposent de suivre et de réussir une formation officielle ou recommandée avant de tenter l'examen. Cette formation est généralement proposée par l'organisme de certification ou un de ses partenaires agréés, pouvant prendre la forme de cours en ligne, en présentiel, ou même à travers des ressources telles que des livres ou vidéos. Elle sert à vous préparer pour l'examen et à maîtriser les concepts clés. Par exemple, la certification OSCP nécessite la formation Penetration Testing with Kali Linux, pouvant durer de 30 à 90 jours selon les préférences.
  • Adhésion à un code de déontologie : Les professionnels certifiés en cybersécurité sont tenus de respecter un code de déontologie qui définit les normes éthiques et de conduite dans le domaine. Ce code vise à encourager l'éthique professionnelle, la responsabilité et la qualité de service. Les candidats doivent s'engager à suivre ces principes dès leur inscription et tout au long de leur carrière. Le non-respect de ces normes peut entraîner des sanctions, telles que la suspension ou l'annulation de la certification. Par exemple, le code de l'ISC2 oblige les certifiés à servir l'intérêt public, à obéir aux lois, à agir avec honnêteté et intégrité, et à maintenir un niveau de compétence élevé.

Quels sont les avantages d'une certification en Cybersécurité pour les entreprises ?

Obtenir une certification en cybersécurité offre aux entreprises de précieux bénéfices pour accroître leur sécurité numérique et leur compétitivité sur le marché. Voici quelques-uns de ces avantages :

  • Diminution des risques de cyberattaques : En se conformant aux normes établies et en appliquant les meilleures pratiques de la sécurité informatique grâce à une certification en cybersécurité, les entreprises attestent posséder des experts capables de sécuriser efficacement leurs systèmes d'information. Cette démarche leur permet de réduire considérablement le risque de subir des cybermenaces, lesquelles peuvent entraîner des pertes financières importantes, nuire à leur réputation, provoquer des litiges ou endommager leurs infrastructures vitales.
  • Renforcement de la confiance des partenaires : L'acquisition d'une certification en cybersécurité augmente la confiance des divers partenaires, notamment les fournisseurs, clients et investisseurs. Elle témoigne de l'engagement de l'entreprise à sécuriser l'information et sa capacité à protéger les données sensibles tout en respectant les obligations réglementaires.
  • Gain d'un avantage concurrentiel : Avec une certification Cybersécurité, les entreprises se distinguent de leurs concurrents, qui ne sont peut-être pas aussi sécurisés. Cela leur ouvre les portes à de nouveaux marchés, attire de nouveaux clients, consolide la fidélité de leur clientèle actuelle et améliore leur image de marque. De plus, cela peut se traduire par des économies de coûts, des réductions sur les primes d'assurance ou l'accès à des aides financières liées à la cybersécurité.


Une certification en cybersécurité constitue un atout considérable pour les entreprises désirant sécuriser leurs opérations et prospérer dans le contexte de l'économie numérique.

Quels pays reconnaissent les certifications en Cybersécurité ?

Une certification en cybersécurité est considérée comme un indicateur de qualité et d'expertise, appréciée à travers divers pays. Cette reconnaissance globale varie en fonction du type de certification, de l'entité émettrice et des accords internationaux existants. Ci-dessous, vous découvrirez une liste de pays qui valorisent les qualifications en cybersécurité :

Le Canada

De nombreuses certifications en cybersécurité y sont reconnues, incluant celles issues de l'ISC2, l'ISACA, l'EC-Council, CompTIA, et GIAC. Le Centre canadien pour la cybersécurité fournit un guide détaillé des principales certifications et des organismes les offrant. De plus, le Canada a instauré un cadre législatif pour les certifications en cybersécurité, établissant des standards pour la sécurisation des produits et services numériques.

L'Union européenne

L'UE fait écho à cette reconnaissance par l'acceptation de nombreuses certifications, en particulier celles fondées sur les critères communs, un ensemble de normes internationales pour l'évaluation de la sécurité des produits et systèmes informatiques. L'Union a par ailleurs adopté un cadre pour l'unification des normes des certifications en cybersécurité, visant à faciliter l'harmonisation à travers son marché numérique unique.

Les États-Unis

Les USA reconnaissent également une série de certifications en cybersécurité, émanant d'organismes tels que l'ISC2, l'ISACA, l'EC-Council, CompTIA, et GIAC. Le pays a mis en place un programme spécifique pour les certifications de la sécurité de l'information, aligné sur les directives du National Institute of Standards and Technology (NIST), ciblant les systèmes d'information du gouvernement fédéral.

Acquérir une certification en cybersécurité représente donc une valeur ajoutée pour les professionnels souhaitant travailler à l'international, ou pour les entreprises désireuses d'exporter leurs produits ou services numériques sécurisés.

Qui peut délivrer une certification en Cybersécurité ?

Une certification en cybersécurité valide officiellement les compétences et connaissances nécessaires pour protéger les systèmes d'information. Divers organismes proposent ces certifications, possédant chacun ses critères spécifiques, domaines d'application et avantages. Parmi ces organismes, on trouve des associations professionnelles, des instituts de recherche, des agences gouvernementales, et des entreprises privées. Voici des exemples notables :

ISC2 (International Information Systems Security Certification Consortium)

Association internationale réunissant plus de 150 000 professionnels, l'ISC2 offre diverses certifications, dont la célèbre CISSP (Certified Information Systems Security Professional), qui aborde huit domaines de la sécurité de l'information, et d'autres telles que la SSCP, la CCSP, et la CSSLP.

ISACA (Information Systems Audit and Control Association)

Rassemblant plus de 200 000 spécialistes en gouvernance et sécurité des systèmes d'information, l'ISACA propose des certifications telles que la CISM (Certified Information Security Manager), la CISA, la CRISC, et la CGEIT.

EC-Council (International Council of Electronic Commerce Consultants)

Spécialisé dans la formation en cybersécurité, l'EC-Council offre des certifications reconnues comme la CEH (Certified Ethical Hacker), pour tester la sécurité des systèmes informatiques, et d'autres comme la ECSA, la CHFI, et la LPT.

ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information)

Autorité française de la sécurité de l'information, l'ANSSI attribue des certifications évaluant la robustesse d'un produit face aux cyberattaques, avec trois niveaux de certification : CSPN, qualification, et CSPN+.


Cette liste n'est pas exhaustive, d'autres organismes comme CompTIA, GIAC, NIST, ou CNIL proposent également des certifications en cybersécurité. Contactez-nous pour plus de renseignement sur chaque certificat pour choisir le plus adapté à vos besoins.

La procédure classique

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

1

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

2

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

3

Voir également