Certification G-Mark : Garantie de qualité et de conformité

La certification G-Mark est essentielle pour accéder à certains marchés (Conseil de coopération du Golfe (CCG)), attestant la conformité des produits aux normes du Golfe. Elle concerne divers secteurs comme l'électroménager, la santé et les jouets. Obtenez-la pour garantir qualité, sécurité et des avantages clés pour votre entreprise.

Qu'est-ce que la certification G-Mark ?

La certification G-Mark, aussi connue sous le nom de Gulf Conformity Mark, est une norme distinctive de conformité. Elle assure que vos produits ont été rigoureusement testés et validés en accord avec les standards et réglementations techniques établis par le Conseil de coopération du Golfe (CCG). Le CCG comprend six nations : l'Arabie saoudite, le Bahreïn, le Koweït, l’Oman, le Qatar et les Émirats arabes unis. Bien que le Yémen ne soit pas membre, cette certification de conformité des marchandises y est reconnue.

Essentielle pour une variété de produits tels que les équipements électriques à basse tension, les dispositifs médicaux, les denrées alimentaires et les jouets pour enfants, la certification G-Mark atteste de la qualité et de la sécurité de vos articles pour les autorités et consommateurs du Golfe. Elle est donc obligatoire pour accéder aux marchés de ces pays.

Quels sont les critères pour obtenir une certification G-Mark ?

Pour que vos produits soient éligibles à la certification G-Mark, ils doivent remplir les conditions suivantes :

Conformité aux normes et règlements techniques du CCG

Ils doivent adhérer aux normes et aux règlements techniques établis par le Conseil de coopération du Golfe (CCG). Ces directives incluent divers aspects tels que la sécurité électrique et mécanique, la performance environnementale et l'efficacité énergétique.

De plus, vous devez déterminer les normes spécifiques et les règlements qui s'appliquent à votre produit en fonction de sa catégorie et son utilisation.

Tests et inspections par un organisme notifié

Votre produit doit être examiné et testé par un organisme notifié accrédité par le CCG, afin de confirmer sa conformité avec les normes et réglements du CCG.

Sélectionnez un organisme habilité doté des qualifications et des équipements nécessaires pour l'évaluation de votre produit.

Il vous faudra fournir à cet organisme les échantillons de produit et toute la documentation technique pertinente décrivant ses caractéristiques, ses composants et ses instructions d'usage.

Demande et obtention du certificat G-Mark

  1. Après avoir réussi les tests et inspections, vous devez soumettre les résultats et la documentation technique à l'organisme de certification, qui vous attribuera alors le certificat G-Mark.  
  1. Remplissez le formulaire de demande de certification G-Mark et envoyez-le à l'organisme de certification avec tous les justificatifs nécessaires.  
  1. Les frais de certification varient en fonction du type et du volume de produits à certifier, ainsi que de l'organisme de certification choisi.  
  1. Le logo G-Mark et le code QR correspondant doivent être apposés sur vos produits et leurs emballages, en respectant les directives de marquage du CCG.

Quels sont les avantages de la certification G-Mark pour les entreprises ?

La Certification G-Mark offre d'importantes opportunités aux entreprises désirant commercialiser leurs produits dans les pays du Golfe.

Renforcer la confiance des clients et des autorités

La Certification G-Mark prouve la conformité de vos produits aux exigences de qualité et de sécurité établies par le Conseil de coopération du Golfe (CCG), assurant ainsi un niveau élevé de fiabilité.

Elle vous distingue de la concurrence et valorise votre réputation auprès des clients et autorités du Golfe, de plus en plus attentifs aux critères de conformité.

Elle protège également contre les sanctions, refus ou retours de produits par les douanes et organismes de vérification du Golfe, grâce au marquage G-Mark et au code QR associé, contrôlés systématiquement.

Faciliter l'accès aux marchés du Golfe

Obligatoire pour une variété de produits tels que les appareils électriques à basse tension, les dispositifs médicaux, les denrées alimentaires et les jouets pour enfants, cette certification est cruciale pour accéder à des secteurs clés.

Reconnue dans les six pays du CCG (l’Arabie saoudite, le Bahreïn, le Koweït, l’Oman, le Qatar, et les Émirats arabes unis) ainsi qu'au Yémen, elle ouvre un marché de plus de 50 millions de consommateurs.

Elle simplifie les procédures, offrant un processus unifié pour tous les pays du Golfe sans nécessité de certifications nationales spécifiques.

Améliorer la performance et la compétitivité de votre entreprise

Elle encourage l'adoption des meilleures pratiques en matière de qualité, de sécurité, d'environnement et d'efficacité énergétique, optimisant ainsi vos processus et réduisant vos coûts.

Elle ouvre des portes vers de nouvelles opportunités d'affaires, des partenariats stratégiques et des marchés d'appels d'offres dans une région en forte croissance économique et en diversification.

Elle augmente vos revenus et votre compétitivité en répondant aux attentes des clients du Golfe, prêts à investir davantage pour des produits de qualité et conformes.

Quels pays reconnaissent la certification G-Mark ?

La certification G-Mark est respectée et acceptée au sein des pays membres du Conseil de  

coopération du Golfe (CCG) et dans d'autres états ayant des accords avec le CCG.  

Les pays membres du CCG

Les pays du CCG qui reconnaissent la certification G-Mark comprennent :  

  • L'Arabie saoudite
  • Le Bahreïn
  • Le Koweït
  • Oman
  • Le Qatar
  • Les Émirats arabes unis


Ces nations exigent la certification G-Mark comme critère obligatoire de conformité pour un large éventail de produits. Cela inclut les appareils électriques à basse tension, les produits alimentaires, les dispositifs médicaux, et les jouets pour enfants. En harmonisant leurs normes et réglementations techniques, ces pays facilitent notablement le commerce intra-régional et avec d'autres régions.

Les pays non membres du CCG

En plus des pays membres du CCG, la certification G-Mark est également reconnue par certains états ayant conclu des accords spécifiques avec le CCG. Parmi eux, on trouve :  

  • Le Yémen, depuis 2016
  • La Jordanie, ayant signé un accord de libre-échange en 2001
  • Le Maroc, signataire d’un accord de libre-échange en 2011
  • La Turquie, liée par un accord de libre-échange depuis 2005


Ces pays acceptent la certification G-Mark comme gage de conformité pour les produits importés ou commercialisés sur leur sol, sans nécessiter de documentation complémentaire.

Qui peut délivrer une certification G-Mark ?

La certification G-Mark ne peut être obtenue qu'à travers un organisme autorisé par le Conseil de coopération du Golfe (CCG). Ces organismes sont responsables des tests, des inspections et de la certification de vos produits. Il y a deux catégories principales d'organismes habilités : les organismes notifiés et les organismes de certification.

Les organismes notifiés

Accrédités par le CCG, les organismes notifiés sont essentiels pour garantir que vos produits sont conformes aux normes et aux réglementations techniques du CCG. Leur rôle inclut :  

  • La réalisation des tests et des inspections nécessaires, selon la catégorie et l'utilisation de vos produits
  • La délivrance des rapports de tests et des certificats d'inspection prouvant la conformité de vos produits
  • L'envoi des résultats de tests et d'inspections à l'organisme de certification


Il est important de choisir un organisme notifié adapté à votre produit, doté des compétences et équipements nécessaires.

Les organismes de certification

Quant aux organismes de certification, ils sont approuvés par le CCG pour délivrer la certification G-Mark après avoir vérifié que vos produits répondent aux normes et réglementations techniques du CCG. Leurs responsabilités comprennent :  

  • La réception de votre demande de certification G-Mark, accompagnée des rapports de test, des certificats d'inspection et de la documentation technique
  • L'examen de votre demande pour s'assurer de la conformité de vos produits avec les exigences du CCG
  • La délivrance du certificat G-Mark, qui permet d'apposer le logo G-Mark et le code QR associé sur vos produits et emballages


Il est crucial de sélectionner un organisme de certification reconnu par le CCG et spécialisé dans le domaine de votre produit.  

Que se passe-t-il si mes produits ne passent pas la certification alimentaire pour l’exportation ?

Lorsque vos produits échouent à obtenir la certification alimentaire nécessaire pour l'exportation, plusieurs obstacles peuvent se présenter pour accéder aux marchés internationaux. Analysons les répercussions possibles :

Rejet ou destruction de vos produits

Les produits non conformes aux normes du pays destinataire peuvent être refusés ou détruits par les autorités locales, impactant votre entreprise de manière significative.

Face à un rejet ou une destruction, votre entreprise devra prendre en charge les coûts de transport, stockage, destruction ou rapatriement, sans oublier les possibles amendes ou pénalités.

Cette situation mène également à la perte de revenus anticipés et peut entamer la confiance ainsi que la fidélité de votre clientèle internationale.

Retard ou suspension de vos exportations

En cas de non-conformité, vos expéditions peuvent être retardées ou suspendues en attendant analyses ou vérifications supplémentaires par les autorités concernées.

Des retards ou suspensions exigent la fourniture de preuves ou documents additionnels pour prouver la conformité de vos produits. Un processus qui peut s’avérer long et coûteux.

Cette situation peut entraîner des manquements aux délais de livraison convenus avec vos clients étrangers, affectant négativement votre réputation et votre position sur le marché.

Restriction ou interdiction de vos exportations

Des produits non conformes peuvent être sujets à des restrictions ou à des interdictions à l'exportation par les autorités en raison de préoccupations sanitaires ou de sécurité alimentaire.

Affrontés à ces limitations, vous pourriez être contraint de réduire ou d’interrompre vos exportations vers certains marchés, impactant votre chiffre d'affaires et votre part de marché.

Vous devrez probablement ajuster vos produits aux exigences spécifiques des pays destinataires, ce qui pourrait nécessiter des changements dans vos processus de production, ingrédients ou emballages.

La procédure classique

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

1

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

2

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

3

Voir également