Certification GS (Geprüfte Sicherheit) : La sécurité testée

Personne ne souhaite utiliser un produit qui pourrait compromettre sa santé ou sa sécurité ou qui ne serait pas conforme aux standards réglementaires. Certaines certifications, telles que la certification GS (Geprüfte Sicherheit ou "sécurité testée"), certifient la conformité et la qualité des produits.

Qu’est-ce que la certification GS (Geprüfte Sicherheit) ?

La certification GS est un label volontaire de qualité appliqué aux produits techniques, signifiant "sécurité testée" en allemand. Ce marqueur prouve la conformité des produits aux normes de sécurité requises en Allemagne et, le cas échéant, en Europe. Elle est attribuée par des entités comme TÜV Rheinland ou Bureau Veritas, qui sont officiellement reconnues dans le monde (mais notamment en Europe).

La base légale de cette certification est la loi allemande sur la sécurité des produits (ProdSG), intégrant diverses directives européennes telles que celles concernant la basse tension, les machines ou encore la compatibilité électromagnétique (CEM).

Contrairement à une simple conformité avec ces standards, l'obtention de la certification GS nécessite des examens poussés et périodiques effectués par des acteurs indépendants.  

Les produits certifiés GS bénéficient d'un niveau d'exigence supérieur en termes de qualité et de sécurité par rapport à ceux qui ne disposent que du marquage CE. Les catégories de produits concernées par cette certification de conformité des marchandises sont variées : appareils ménagers, outils électriques, éclairages, équipements de bureau, jouets, meubles, matériel de protection individuelle et bien d'autres.

Ces articles, pour être reconnus, arborent l’étiquetage du logo GS accompagné du nom ou de l'emblème de l'organisme ayant délivré la certification. Par exemple, un équipement validé par Bureau Veritas se distinguera par le logo GS.

Quels sont les critères pour obtenir une certification GS ?

Pour que vos produits soient éligibles à la certification GS, ils doivent remplir les critères essentiels suivants :

  • Conformité aux normes allemandes et européennes pertinentes, dépendant du type de produit et de son utilisation.
  • Avoir été évalués par un organisme agréé par le gouvernement allemand, qui assure la vérification de la sécurité, de la qualité et de la performance.
  • Présenter une documentation exhaustive, incluant les modes d'emploi, les avertissements de sécurité, les spécifications techniques, entre autres.
  • Se soumettre à un contrôle de qualité constant, comprenant tant des audits de production que des tests aléatoires une fois les produits commercialisés.


Si vos produits satisfont à ces exigences, vous pouvez solliciter la certification GS auprès de l'organisme de certification de votre choix, tel que TÜV Rheinland, Bureau Veritas ou Intertek. Vous devrez alors fournir toutes les informations nécessaires concernant vos produits, vos méthodes de fabrication, vos chaines d'approvisionnement, etc. Après avoir procédé aux évaluations et aux inspections requises, si vos produits sont jugés conformes, l'organisme vous octroiera le certificat GS. Vous aurez ainsi le privilège de faire figurer le logo GS sur vos produits, ainsi que le nom ou le logo de l'organisme certifiant.

Quels sont les avantages de la certification GS pour les entreprises ?

La certification GS représente un atout considérable pour les sociétés aspirant à se différencier sur le marché tout en améliorant leur rendement. Elle offre plusieurs avantages non négligeables :

  • Elle consolide la confiance des clients envers les produits certifiés GS, qui sont garantis de répondre aux normes de sécurité et de qualité les plus exigeantes. Cet atout peut accroître la fidélité et l'attrait des consommateurs, satisfaisant ainsi pleinement leurs exigences.
  • Elle diminue les risques associés aux produits, tels que les incidents, défaillances, retours, plaintes, etc., réduisant ainsi les coûts liés à l'entretien, la réparation, la garantie, et les responsabilités. Elle permet également d'éviter les pénalités, amendes ou actions en justice en cas de non-respect des réglementations.
  • Elle optimise la productivité et l'efficience des processus organisationnels, en les rendant plus transparents, harmonisés, documentés et surveillés. Cela contribue à stimuler l'engagement, la motivation, la compétence et la communication des employés, tout en réduisant les erreurs, pertes et retards.
  • Elle ouvre la porte à de nouveaux débouchés, y compris sur le plan international, en simplifiant les transactions commerciales avec les pays reconnaissant la certification GS. Ceci peut multiplier les possibilités de croissance, de diversification et de partenariat, renforçant ainsi la compétitivité et la renommée de l'entreprise face à ses rivaux.


La certification GS constitue un avantage stratégique pour les entreprises désireuses de se distinguer dans leur secteur et d'optimiser leur performance. Cela démontre leur engagement vers la haute qualité et la sécurité, procurant des bénéfices à la fois externes et internes.

Quels pays reconnaissent la certification GS ?

La certification GS (Geprüfte Sicherheit), originaire d'Allemagne, bénéficie d'une large reconnaissance à travers le monde, en particulier en Europe. Cette certification s'appuie sur des normes européennes harmonisées, permettant ainsi aux produits portant le label GS de circuler librement au sein de l'Union européenne et de l'espace économique européen, sans nécessité d'obtenir des certifications supplémentaires.

Au-delà de l'Europe, la certification GS est aussi validée dans divers pays ayant établi des accords de reconnaissance mutuelle avec l'Allemagne ou l'Union européenne. Parmi ces pays, on trouve la Suisse, la Turquie, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada, les États-Unis, le Japon ou encore la Corée du Sud. Ces nations acceptent les produits certifiés GS, à condition qu'ils se conforment également à leurs propres normes nationales.

La reconnaissance de la certification GS s'étend également à certains organismes internationaux. La certification GS, bien qu'originaire d'Allemagne, jouit d'une ample reconnaissance internationale, notamment grâce à son adhérence aux normes européennes et aux divers accords de reconnaissance mutuelle. Sa validation par d'importantes organisations internationales témoigne de la qualité et de la sécurité des produits qui profitent de cette certification.

Qui peut délivrer une certification GS ?

La certification GS, provenant de l'État allemand, est une marque de qualité et de sécurité pour les produits. Seules les entités accréditées par le gouvernement allemand, connues sous le nom d'organismes notifiés, ont le droit de délivrer cette certification. Ces organismes sont reconnus au sein de l'Union Européenne, car ils figurent sur une liste officielle communiquée à la Commission européenne et partagée avec les autres pays membres.

Ces organismes notifiés varient selon le secteur d'activité et le type de produit concerné. Des noms réputés dans ce domaine incluent TÜV Rheinland, Bureau Veritas, Intertek, SGS ou encore Dekra. Ils se distinguent par leur impartialité, leur indépendance et sont équipés de laboratoires modernes animés par des experts qualifiés destinés à évaluer et certifier la conformité des produits.

Les fabricants ou distributeurs désirant obtenir la certification GS pour leurs produits doivent s'adresser à l'un de ces organismes notifiés, fournir tous les détails requis sur le produit, sa fabrication et son origine. L'organisme choisi procèdera alors à une série de tests et d'inspections rigoureuses. Une fois le produit jugé conforme aux normes de sécurité et de qualité exigées, la certification GS lui est accordée pour une période de cinq ans, après quoi un renouvellement est possible sous certaines conditions.

Que se passe-t-il si mes produits ne passent pas la certification GS pour l’exportation ?

Ne pas réussir à obtenir la certification GS pour l'exportation de vos produits peut entraîner diverses complications, dépendamment du pays visé et du type de produit concerné. Voici un aperçu des problèmes que vous pourriez rencontrer :

  • Les produits pourraient être rejetés à la frontière ou confisqués par les douanes si vous n'arrivez pas à démontrer leur conformité avec les normes et réglementations en vigueur dans le pays destinataire. Cela peut causer des pertes financières, des retards dans les livraisons, nuire à votre réputation, et plus encore.
  • Si vous ne parvenez pas à assurer la sécurité et la qualité de vos produits aux consommateurs, ils pourraient être retirés du marché ou leur vente interdite. Les conséquences incluent des coûts additionnels, des plaintes, des amendes, et autres.
  • Les produits dotés de la certification GS jouissent d'une meilleure réputation et inspirent davantage confiance aux clients, plaçant les vôtres en position de faiblesse. Cela pourrait se traduire par une réduction de vos ventes, de votre part de marché et de votre capacité à concurrencer.


Il est donc conseillé de faire certifier vos produits selon les normes GS avant de les exporter ou de vous informer sur les équivalences ou reconnaissances mutuelles entre la certification GS et celles requises dans le pays de destination. Cela favorisera vos échanges commerciaux et rehaussera la valeur de vos produits sur le marché.

La procédure classique

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

1

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

2

Revue documentaire

Voici la liste des documents nécessaires pour l'ouverture du dossier :
Proforma ou facture finale
Fiche descriptive pour chaque code de nomenclature
Rapports de test ou certificats d'analyse pour chaque code de nomenclature
Certificat de qualité ISO 9001 ou équivalent
Déclaration d'importation à demander à votre acheteur (selon la destination)

3

Voir également